Mamou Moubarak Dribi
Communiqué important. Nous tenons a vous informer que le professeur Mamoun Moubarak Dribi auteur et chercheur en psychanalyse Travaille au sein d’un bureau d’études qui regroupe des psychologues et des enseignants, nos prestations de services concernent uniquement les enfants pour les besoins du coaching scolaire et intellectuel Ainsi que la réorientation des jeunes au niveaux des études ou de leurs carrières professionnelles. Nous ne sommes pas un cabinet médical et nous ne prenons pas en charge le soin des adultes et des personnes souffrantes de pathologies ou de troubles psychiques. Merci de votre compréhension.
                                                                  Mamoun Moubarak Dribi Brynden Trawick Womens Jersey

Stress et saturation de l'esprit productif

Stress et saturation de l'esprit productif

Je vois beaucoup de cadres bien instruits, hautement qualifiés perdre la notion d'organisation des tâches et leurs gestions dans le temps. Quand on interroge ces personnes sur la cause d'un tel problème, ils accusent le stress.

Pour ma part je ne suis pas d'accord, car le stress peut ralentir une cadence mais en aucun cas l'inhiber sauf quand le psychique de la personne concerné est atteint d'une pathologie.

Vous remarquerez ici que le stress à une fonction : celle de révéler l'état de votre santé psychique avec le jeu institutionnel. En d'autres termes, vous avez réussi vos études brillamment; vous avez décroché un excellent travail, vous êtes flatté et presque comblé mais quand vous ratez quelque chose, que vous n'arrivez pas à boucler un dossier dans les délais exigé par votre hiérarchie, qu'un de vos subordonné achève mal son travail duquel dépend le votre : c'est la catastrophe!!

Comment réagissent la plus part des cadres dans ce cas là : soit culpabiliser et se morfondre, soit accuser quelqu'un d'autre. Les deux réactions sont inadéquates.

Pourquoi ?

Quand on vous embauche, ou quand vous êtes votre propre patron vous devez vous mettre dans l'idée que vous aurez à vous soumettre. Eh oui, cet état d'abnégation que beaucoup de personnes rejettent de nos jours. La contrainte positive est utile voire primordiale, car elle permet de tirer le meilleur de nous même et fait cohabiter des gens radicalement différents en pensées et en mode de vie. Mais ce que la majorité confondent : c'est qu'ici on se soumet en tant que fonction à une autre fonction et non en tant que personne. Et je tiens au passage à saluer ces grands précurseurs de la psychothérapie et psychanalyse institutionnelle : François Tosquelles, Jacques Ellul, Claude David, Pierre Legendre... qui ont balisé ce terrain hautement utile à nos jeunes sociétés modernes. Car quand la fonction disparaît c'est l'individu qui encaisse jusqu'à se donner la mort sur son lieu de travail.

L'état de santé psychique et son rapport au jeu institutionnel

Dans toutes les sociétés il y a des fonctions : juges, avocats, politiciens, médecins, infirmiers, policiers, soldats, enseignants etc... la base de l'instauration des fonctions et le droit, il y a toujours un texte, un contrat qui définit une fonction. Il y a donc deux tiers et un texte. Une fonction est endossé par une seule personne. Une fonction a une utilité qui se manifeste sous la forme d'une compétence ou d'un savoir parfois les deux. Une fonction a une limite et surtout une fonction a une place.

L'individu depuis sa naissance et jusqu'au moment de son accès au travail connaitra plusieurs états :

  • l'état civil
  • l'état apprenant
  • l'état demandeur d'emploi
  • l'état producteur de richesse

Le psychique est présent à tout ses stades, dés la naissance et jusqu'à l'accès à l'école primaire (le premier stade) : l'enfant n'existe que par sa famille et son nom. A ce stade là le psychique amasse les attributs de son existence, le langage, le jeu de séduction est de manipulation, l'opposition et la soumission. Le second stade introduit la première contrainte : celui du mérite. On ne séduit pas une épreuve d'examen, on ne manipule pas un examinateur. C'est le début de l'institutionnel social qui se met en marche. Les procédures fusent de partout, tout n'est établit que par écrit : ils n'y a que des textes qui font valoir le droit. Jusque là beaucoup de gens parviennent sans trop de difficultés à s'en sortir, c'est l'accès au marché de l'emploi ou de l'auto emploi où vont commencer les vrais problèmes. Car il y a deux types d'approche :

solliciter en faisant jouer le désir pour faire valoir son savoir et ses compétences

exiger une reconnaissance, comme un dût

Ainsi si vous êtes dans la démarche de solliciter, et de faire jouer le désir pour faire valoir votre compétence ou votre savoir pour accéder à un travail et parvenir à avoir une fonction, vous serez dans une dimension de jeu institutionnel positive et l'ensemble du système (administration, entreprise) vous acceptera. Seulement il y a des personnes qui font jouer la cordialité et le désir jusqu'à accéder à une fonction et puis se transforme en faisant jouer le clivage et l'opposition : ceux là sont rattrapé par leurs inconscient qui cherche le pouvoir pour régner et dominer sur les autres. C'est malsain est dangereux comme attitude.

Si par contre vous êtes dans la seconde démarche celle d'exiger une reconnaissance, car vous êtes plus diplômé qu'un tel, ou parce que vous avez plus de compétences qu'un autre et que cela vous stress et vous fait sentir mal à l'aise. Sachez que vous risquez la rupture avec le système institutionnel au risque que vous soyez bloqué dans vos ambitions et vos actions quotidiennes.

Les trois niveaux du jeu institutionnel :

endosser une fonction de manière absolue : structure paranoïaque

endosser une fonction de manière incestueuse : structure perverse

endosser une fonction en faisant jouer la dimension de Au nom de.. Référentiels Universels Humaniste : structure saine

Niveau 1:

L'inconscient définit tout ou presque ainsi dés que certaines personnes accèdent à un poste c'est l'absolu dans la manière d'exercer : abolition de l'initiative personnelle, refus absolu de l'erreur, et le déni total du bien être humain. Ici c'est le terrain fertile aux médisances et aux manipulations. C'est l'échec assuré à long terme pour de tels systèmes institutionnels. La cause en est la structure paranoïaque.

Niveau 2 :

l'inceste institutionnel existe, il est aussi ravageur que l'inceste sexuel c'est une manière de faire jouer les fonctions dans les apparences de manière droite et cordiale et c'est tout de suite le copinage galopant : où on est tous là comme des frères, comme des amis, où on se dit tout même les choses intimes, on se flatte constamment et où on fait le minimum d'effort pour produire en qualité et en quantité au détriment d'autres employés ou cadres. Ce type de système institutionnel est répandu malheureusement en très grand nombre, c'est lui qui est à l'origine de la corruption et de la bureaucratie.

Niveau 3 :

Le fonctionnement au Nom de... Valeurs Universels Scientifiques et Technologiques conjugué dans un esprit d'humanisme pour produire richesses et quiétudes aux gens est de loin le plus parfait qui soit, il met l'individu en valeur : son discours, sa pensée et ses sentiments tout en faisant valoir le savoir et les compétences. Il évite les frictions entre personnes et permet de pérenniser les acquis soit des entreprises ou des nations.

Le rapport au savoir et aux compétence

Quand on vous embauche vous recevez un salaire en fin de mois, pour certains des primes et des avantages en nature en supplément; en échange on vous charge de plusieurs tâches ou missions. Au début poussé par l'élan de votre jeunesse vous parvenez à force de gros efforts à boucler tout ce qu'on vous demande. Et puis dés que vous vous installez dans le temps après 7 ans d'ancienneté c'est le début de la baisse de votre tonus : tant physique qu'intellectuel. C'est à partir de là où les problèmes vont se multiplier sans que vous ayez le temps de les voir venir?

Une fonction évolue dans le temps, rien qu'en informatique les versions des logiciels changent tout les six mois, or qui se sert véritablement à 100% de son ordinateur. La majorité des cadres n'utilisent que le traitement de texte, le tableur, un navigateur internet et un lecteur de musique... Là où on pourrait l'utiliser pour gérer son planning, ses tâches de production, une base de donnée pour le suivi de ses contacts etc...

Le rapport au savoir est devenu primordial dans la manière d'endosser sa fonction, il ne faut pas juste se berner à faire les tâches qu'on vous demande, mais essayer d'anticiper. Mettez en place deux processus intellectuels :

processus pour produire vos tâches

processus pour gérer votre savoir qui vous permet de produire vos tâches

Si vous parvenez à avoir une petite longueur d'avance dans le second processus, vous pourrez vous former à l'avance et acquérir pertinence et précision. Car bien souvent les gens usent de leurs intelligence pour se dépanner vis à vis des choses qu'ils ne maitrisent pas parfaitement, et de ce fait ils s'usent en même temps, créant ainsi les germes d'un stress néfaste et inhibiteur de leurs savoirs et de leurs compétences.

 Ben Jones Authentic Jersey
Vous êtes ici : Home Blog Psychanalyse Stress et saturation de l'esprit productif