Mamou Moubarak Dribi
Communiqué important. Nous tenons a vous informer que le professeur Mamoun Moubarak Dribi auteur et chercheur en psychanalyse Travaille au sein d’un bureau d’études qui regroupe des psychologues et des enseignants, nos prestations de services concernent uniquement les enfants pour les besoins du coaching scolaire et intellectuel Ainsi que la réorientation des jeunes au niveaux des études ou de leurs carrières professionnelles. Nous ne sommes pas un cabinet médical et nous ne prenons pas en charge le soin des adultes et des personnes souffrantes de pathologies ou de troubles psychiques. Merci de votre compréhension.
                                                                  Mamoun Moubarak Dribi Brynden Trawick Womens Jersey

Être singulier, oui mais quel risque...

 

Ainsi quelqu'un qui a grandit dans une famille aimante et patiente, où chaque enfant est aimé pour ce qu'il est en tant que personne, pour ses qualités humaines et non pour ce qu'il a comme résultats scolaires. Cette personne, quand elle aura à vivre ce processus de distinctions, n'aura pas comme activateur la rage et la colère. bien au contraire, elle sera dans la sérénité et l'acceptation du ratage.

Si par contre, cette personne a grandit dans une famille où l'estime va de paire avec le nombre d'appartements et de terrains achetés. Où la considération est délivrée au prorata du nombre de millions dans ses comptes bancaires, ou à la hauteur de la responsabilité que l'on occupe. Alors là c'est tout autre chose. Chez ces personnes la dynamique d'être singulier va être souillé dans sa pureté, elle va contenir une matière explosive. Il n'y aura plus de place aux sentiments d'amour et de compassions, tout le monde sera considéré comme un rival potentiel. Et l'objectif ultime sera de le dépasser voire de le détruire. Mais en réalité c'est soi même que l'on détruit sans que l'on se rende compte. C'est comme le cancer, où une tumeur grandit est rêve (la tumeur) de devenir un organe à part entière, elle se fait maline et attire vers elle des vaisseaux sanguins pour être irrigué en nutriments. Elle se fait procréatrice d'autres tumeurs, qu'elle (la tumeur) croit être des réalisations. Mais en définitive elle détruit l'être qu'elle tente de rendre singulier et finit par disparaître à son tour. Vivre dans l'adversité et n'exister qu'à travers la rage de tuer l'autre (le tuer symboliquement, c'est cela le véritable sens du complexe d’œdipe !!). Pour peu que l'on manque de génie et l'acte se fait hélas dans la réalité. Or cette mise à mort est un passage essentielle, elle permet d'occuper une certaine place dans un espace bien délimité. Mais de quel espace s'agit il ? Il s'agit ici de l'espace de filiation. Vous comprenez pourquoi je passe mon temps à titiller les forces crétines. Enfin, laissons de côté la dérision à la Voltaire et son amour pour les lentilles (véridique) car, comme il disait en riant : « J'aime les lentilles, car il y a du fer et ses bons pour mes ennemis... » de quels ennemis parlait ce très cher Voltaire, il visait la sottise et la bêtise humaine, l'ignorance et l'intolérance. Il visait tout ce qui rabaisse la condition humaine. Vous voyez certainement où je veux en venir, n'est ce pas ? Sachez que celui qui n'a qu'un seul père et une seule mère est en réalité orphelin. Tout les hommes justes sont mes pères, et toutes les femmes justes sont mes mères. Je dois à mes géniteurs, amour et respect, et une grande reconnaissance de m'avoir élevé et préservé comme ils ont pu selon leurs moyens et leurs savoirs. Mais maintenant que je suis bien bâti et ayant bien combattu, je suis alors le fils de toutes ses pensées que je fais mienne sans pour autant renier la mienne aussi infime soit elle. C'est un passage étroit, où on laisse bien des plumes, mais pour quel résultat !! Car au lieu de voler de ses propres ailes, comme semble le croire bien trop de gens, on est en réalité juché sur les épaules des géants. La singularité est alors une ascension et non plus une réalisation, c'est ce qui fait que les hommes sont depuis toujours fasciné par les sommets des grandes montagnes. Mais quand on est mal guidé au lieu de percer vers le sommet, on se perd à croire au mirage, on rêve alors de Persès et on finit par croire mais alors tout seul, que l'on soit devenu un titan...

 Jourdan Lewis Womens Jersey
Vous êtes ici : Home Blog Couple & Enfants Être singulier, oui mais quel risque...