Mamou Moubarak Dribi
Communiqué important. Nous tenons a vous informer que le professeur Mamoun Moubarak Dribi auteur et chercheur en psychanalyse Travaille au sein d’un bureau d’études qui regroupe des psychologues et des enseignants, nos prestations de services concernent uniquement les enfants pour les besoins du coaching scolaire et intellectuel Ainsi que la réorientation des jeunes au niveaux des études ou de leurs carrières professionnelles. Nous ne sommes pas un cabinet médical et nous ne prenons pas en charge le soin des adultes et des personnes souffrantes de pathologies ou de troubles psychiques. Merci de votre compréhension.
                                                                  Mamoun Moubarak Dribi

Les phobies scolaires

 

L'apprentissage chez l'enfant fonctionne comme un port, où les bateaux protégés de la houle par les digues demeurent paisibles et stables...

Ce que je n'ai de cesse de rappeler aux familles, c'est que l'enfant qui perd la sérénité perd toutes ses capacités intellectuelles !! Le stress qu'engendre la vie moderne, ne doit pas se répercuter directement sur la qualité de vie de nos familles. C'est à nous, qu'incombent cette responsabilité de les en protéger. Quand une famille, met très tôt, à partir de 2 ans un enfant dans une soi disant grande école qui le met sous pression à apprendre mille et une chose. Quand on pense, que certains de ces pseudos grandes écoles, mettent de jeunes enfants de 3 et 4 ans à faire des devoirs ?! Quand des parents éberlués de croire que cela va conduire leur enfant à de grandes réussites, si souvent hélas psychiatriques. Mais qu'importe le prix, il faut bien que blason brille et crétinerie survive... Les enfants ne savent pas dire non aux contradictions des adultes, ils ne sont même pas capable de les énoncer pour pouvoir les dénoncer. Les phobies scolaires avant d'être le symptôme d'une déficience intellectuelle, sont d'abord annonciateurs de structures humaines malsaines. Il ne faut jamais oublier cette vérité : l'enfant aime par nature apprendre ? La question judicieuse à poser, c'est qu'est ce qu'il en a fait dégoûter ?? pour ma part une grande école c'est celle qui sert de relais à la famille, qui la structure par un savoir qu'elle n'a pas (je parle de la famille, or je constate bien souvent que l'école elle même en est dépourvu... à quoi sert elle alors ? à occuper les enfants dans de beaux murs peut être !!) quand on sait que les pharmacies n'ont pas le droit de faire de la publicité, puisqu'il est question de santé, n'est ce pas ? Quand on sait aussi que les médecins ont en sont aussi privés, pour cause d'éthique et de grandes et nobles traditions humanistes... Alors pourquoi autorisons nous, les écoles privées à faire du bruit sur leurs résultats ? Pourquoi les autorisons nous à faire de l'élitisme sur nos enfants, à chasser comme des lépreux de jeunes esprits ne manquant de rien pour réussir sauf d'un peu de soutien, d'estime et de compréhension... Pour moi une grande école, ne doit pas faire de concours d'admission, elle est pareille à une clinique qui soigne tout le monde. Seul, le nombre de places décident. Mais est c'est cela qui existe réellement ? Bien sûr que non. Certains écoles sont devenus de belles et grandes entreprises florissante. Et c'est tant mieux. Personnellement je leurs souhaite plus de prospérité, mais si je suis virulent à leurs égard, comme je le suis envers toutes les structures déshumanisantes du petit-d'homme, c'est qu'elle peuvent jouer véritablement un autre rôle plus noble et plus pertinent. Comme celui de proposer des activités ludiques et culturelles pendant les vacances. En faisant venir des sociétés spécialisés pour occuper les enfants qui n'ont pas où aller, et qui resteront devant leur ordinateurs de longues journées à attendre le retour des parents le soir pour dîner ?! Pour en définitive développer des addictions bien souvent avérés à Internet et aux jeux en réseau... Nos écoles, peuvent aussi soulager nos enfants des devoirs à faire à la maison, pour leurs laisser plus de temps de profiter de leurs parents et de leurs enfances. Car en réalité, ce sont les mamans et les papas usés par la vie qui font les devoir !! et on s'étonne après pourquoi tout le monde craque bien vite après.

 

Dans le domaine de l'analyse psychique, bien souvent le symptôme est comme la partie visible d'un iceberg, il faut bien souvent aller au fond pour se rendre compte de l'étendue de sa masse.

Vous êtes ici : Home Blog Couple & Enfants Les phobies scolaires